JENNER (E.)


JENNER (E.)
JENNER (E.)

JENNER EDWARD (1749-1823)

Après avoir étudié la chirurgie chez D. Ludlow près de Bristol (1765), et la médecine à Londres (1770), Jenner devient l’élève du chirurgien et naturaliste J. Hunter. Celui-ci, comprenant son intérêt pour l’histoire naturelle, le charge, en 1771, de classer les collections rapportées des mers du Sud par le capitaine Cook.

Malgré l’amitié profonde qui le lie à Hunter (leur correspondance ne s’arrête qu’à la mort de celui-ci), Jenner préfère rentrer à Berkeley, son village natal, où, en 1773, il s’installe comme chirurgien médecin. Deux ans plus tard, il constate, d’une part, que les valets de ferme chargés de soigner les animaux ont souvent, sur les mains, des pustules semblables à celles produites par le cow-pox (vaccine) sur les pis des vaches; d’autre part, que ces sujets ne sont jamais atteints en cas d’épidémie de variole. Fléau redouté depuis des temps immémoriaux, la variole — probablement originaire de Chine mais endémique en Europe depuis les croisades — tuait encore beaucoup au XVIIIe siècle ou laissait des séquelles redoutables; la seule protection, bien imparfaite, était la variolisation inventée par les Chinois vers l’an mille et introduite aux Indes, puis au Moyen-Orient, où, en 1718, lady Montagu avait fait varioliser son fils, puis répandre en Europe le principe de cette prévention: du pus de varioleux introduit par scarification; mais les résultats étaient inégaux, les réactions étaient parfois pires que le mal. Jenner, partisan de la variolisation, observe que les valets de ferme ne présentent jamais aucune réaction à cette épreuve; il en conclut que le cow-pox immunise contre la variole. Il fait part de ses réflexions à Hunter qui lui répond: «Ne pensez pas. Expérimentez. Soyez patient et précis.» Ses observations dureront vingt années, et ce n’est que le 14 mai 1796 qu’il ose inoculer au jeune James Philipps le pus d’une pustule d’une femme atteinte de cow-pox , expérience satisfaisante qu’il répète; il constate que les vaccinés, protégés contre la variole, ne sont pas contagieux. En 1798, il publie à ses frais An Inquiry into the Causes and Effects of the Variole Vaccina . Il se fixe à Londres en 1800; il vaccine gratuitement jusqu’à trois cents personnes par jour, publie à ses frais des articles pour mieux faire connaître sa découverte et la défendre contre quelques détracteurs. Réduit à la misère, mais devenu, en quelques années, célèbre dans le monde entier, il demande une subvention au Parlement de Londres, qui la lui accorde.

Il revient en 1802 à Berkeley, en devient le maire en 1804, reprend ses activités médicales et poursuivra jusqu’à sa mort ses observations de la nature. Déjà, en 1787, Hunter lui avait conseillé de reprendre les travaux partiels de Buffon sur la vie du coucou. De nombreuses et patientes observations, à la longue-vue, ont permis à Jenner de présenter à la Royal Society un rapport sur les habitudes de cet oiseau de pondre ses œufs dans les nids d’autres espèces, dont les jeunes seront chassés par les coucous nouvellement éclos. Il a également étudié, entre autres, la migration des oiseaux, les insectes, les hérissons, les chauves-souris. Malgré tous les honneurs dont il est entouré, il refusera de quitter Berkeley.

Jenner n’est pas seulement «l’inventeur de la vaccine», il a décrit la syncope angineuse (Les Causes les plus ordinaires de l’angine de poitrine , 1783), étudié l’ophtalmie, l’influence des conditions d’hygiène sur la santé. Violoniste, flûtiste, peintre, poète, naturaliste, il fut également le modèle du médecin de campagne, compétent, attentif et généreux.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jenner — steht für: Jenner (Berg), Berg in den Berchtesgadener Alpen in Bayern Jenner (Kalifornien), Ort in den Vereinigten Staaten Jenner Township (Pennsylvania, USA) Jenner (Alberta), Ortschaft in der kanadischen Provinz Alberta eine alte Bezeichnung… …   Deutsch Wikipedia

  • Jenner — is a surname, and may refer to:* Barry Jenner, American actor * Brody Jenner, son of Bruce * Bruce Jenner (born 1949), American athlete * Edward Jenner (1749 1823), developed the smallpox vaccine * Gustav Jenner, German composer * Henry Jenner,… …   Wikipedia

  • Jenner — podría referirse a: Edward Jenner Jenner (California) Municipio de Jenner (Pensilvania) Esta página de desambiguación cataloga artículos relacionados con el mismo título. Si llegaste aquí a través de …   Wikipedia Español

  • Jenner [1] — Jenner, so v.w. Januarius; daher Jenner schein, der Neumond im Januar …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Jenner [2] — Jenner (spr. Dschenner), Eduard, geb. 1749 zu Berkeley in der englischen Grafschaft Gloucester; studirte seit 1770 in London unter J. Hunter Chirurgie, prakticirte zunächst als Chirurg u. Arzt in Berkeley, später in London u. Cheltenham, zuletzt… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Jenner [3] — Jenner, Städtischer Bezirk u. Postamt (Posttownship) in der Grafschaft Somerset des Staates Pennsylvanien (Nordamerika); 1600 Ew …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Jenner [1] — Jenner (Jänner), deutscher Name des Januars …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Jenner [2] — Jenner (spr. dschenner), Edward, Mediziner, geb. 17. Mai 1749 zu Berkeley in Gloucester, gest. daselbst 26. Jan. 1823, bildete sich anfangs bei einem Wundarzt in Sudbury bei Bristol, studierte seit 1770 in London und ließ sich in seiner… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Jenner — Jenner, der Januar …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Jenner [2] — Jenner (spr. dsch ), Edward, Entdecker der Schutzkraft der Kuhpocken gegen Menschenblattern, geb. 17. Mai 1749 zu Berkeley (Gloucester), Wundarzt das., führte die erste Impfung 1796 aus, gest. 26. Jan. 1823; machte seine Entdeckung bekannt in:… …   Kleines Konversations-Lexikon